Retrouver son énergie en 7 clés

retrouver son énergieRetrouver son énergie tout au long de l’automne est notre défi du moment! Car déjà les premiers frimas, la baisse de luminosité et la chute du tonus acquis durant l’été se ressentent. Alors laissons-nous porter par les 7 clés de l’attention au présent, qui n’entament ni l’agenda, ni le porte-monnaie.

Pour regagner en tonus et en énergie positive, pratiquons l’attention au présent et agissons sur deux plans:

  1. Réduire nos fuites d’énergie
  2. Faire le plein de ressourcement

Réduire nos mécanismes énergivores

Eh! Oui, certains mécanismes du comportement ou habitudes sont énergivores, car ils pompent notre tonus à notre insu. Alors voici trois moyens de retrouver son  énergie:

Laisser passer les ruminations mentales

Un potentiel de plus.frLes pensées divaguantes et les ruminations utilisent notre potentiel d’énergie et distraient notre attention. En permanence, notre mental nous fournit en images, photos, films que l’on se repasse en boucle. Mais aussi des scénarios  imaginés pour le futur, qu’on modifie selon notre humeur et qui ne se réaliseront pas ou alors bien différemment. Et nous les vivons à fond, ces histoires de personnes ou ces situations. A tel point que nous sommes absents de ce que nous vivons dans l’instant et à ce que l’on fait.

=> C’est comme si ces divagations étaient des trains qui cherchent à nous emmener très loin. Alors ne montons pas dans le train et laissons le passer. Cela allégera considérablement notre cerveau.

Apaiser les tempêtes intérieures

Nos pensées et émotions négatives sont fortes, très fortes et nous accompagnent régulièrement. Et parfois elles nous envahissent et aveuglent notre raison. En avons-nous réellement besoin pour être heureux? Aussi, dès que nous sentons monter en nous l’énervement, la rancoeur, l’amertume, suivons ce proverbe chinois:

=> « Vous ne pouvez empêcher les oiseaux de la tristesse de voler au-dessus de vos têtes, mais ne les laissez pas faire leur nid dans vos cheveux ».

Stopper les tics et automatismes inutiles

Slow AttitudeCe sont nos tics verbaux et moteurs, comme les « euh! » « voilà », le pied qui bat la mesure, la main qui triture le stylo, le sourire-rictus automatique… Ils sont le signe d’une tension et ils capturent notre énergie.

=> Dès que l’on s’en aperçoit: STOP! se détendre, relâcher les muscles non utilisés, respirer et se sentir respirer. Ralentir. L’exercice est à répéter chaque fois que l’on en prend conscience, car les habitudes reviennent automatiquement et très vite.

Retrouver son énergie et la maintenir

Réduire nos comportements énergivores, c’est déjà une bonne source d’énergie. Maintenant ressourçons-nous en prêtant attention à la régulation de notre énergie par ces quatre clés:

Le mouvement c’est la vie

retrouver son énergieTout est mouvement et bouger fait circuler notre énergie, apporte de la plasticité à nos émotions, de la fluidité à nos pensées et du bien-être physique.

=> Alors, si nous sentons qu’une émotion risque de nous envahir ou que l’on s’ankylose dans la même pensée ou activité: HOP! bouger, se lever et faire quelque pas. Ou bien faire une pause, boire un verre d’eau, changer de position, marcher à un rythme différent…

=> Et sourire. Car c’est un mouvement du visage qui détend les muscles. Il s’agit juste de sourire 30 secondes.

Percevoir par tous nos sens

se reconnecterCette perception sensorielle est un bon rappel à soi pour reprendre conscience de soi dans son environnement. Etre vraiment présent et prêter attention à nos sens:

  • Les bruits, du plus proche au plus lointain et entendre les silences
  • Voir à 180° les objets, les personnes, l’espace, les murs et le vide entre chacun.
  • Sentir les parfums
  • Goûter les saveurs dans notre palais
  • Sentir par le toucher sur quoi nos mains reposent ou l’air sur notre visage et nos bras

Se sentir respirer

Heureusement pour nous, notre corps respire sans que notre volonté y ait participé! C’est une mécanique de notre corps. Cependant, nous respirons peu, mal, et parfois en apnée. Aussi, reprenons contact en conscience avec nous-même et ressentons le plaisir de respirer:

=> Prenons une bouffée d’air en gonflant d’abord le ventre puis la cage thoracique et puis soufflons bien fort. Faisons cet exercice avant d’entrer dans une pièce, par exemple ou en fin de journée, avant de quitter notre espace de travail.

=> Respirons normalement en sentant l’air frais qui entre à l’inspire et l’air chaud qui sort à l’expire, faisons le deux à trois fois. Puis reprenons nos activités.

Développer un esprit de découverte

retrouver son énergieCe que nous apporte la pratique de l’attention au présent c’est que chaque instant est nouveau. Même si c’est la répétition d’un même geste ou d’une même activité: ils se font à chaque fois à un nouvel instant. Comme se lever le matin. Cet état d’esprit de découverte fait retrouver son énergie, par le simple fait de se délivrer du passé qui nous encombre, par exemple:

  • Chaque lever du matin est nouveau. Il est une occasion de découvrir la nouvelle journée avec un autre regard, celui du présent.
  • Chaque personne rencontrée est rencontrée comme une première fois. Cette rencontre devient une occasion de passer d’un à priori à la découverte.
  • Chaque discussion est une nouvelle discussion, même si elle porte sur un thème déjà vu et revu. C’est une occasion de passer du « je sais » au « je découvre ».

Bonne semaine à vous lecteurs de ce blog et bon ressourcement!

Crédit photo: La vague, estampe de Hokusai; illustrations, photos et peinture de N. Vanlaethem,

Suivez-nous sur Facebook

 

 

Partagez si vous aimez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *