Retour vers le présent de A à Z. 2/2

Un potentiel de plusD’un SNAP!, continuons notre retour vers le présent. De A à Z, avec pour chaque lettre une attitude, une habitude ou un comportement qui nous éloigne de nous, à l’instant présent. En espérant que vous avez apprécié les lettres de A à M, voyons aujourd’hui l’alphabet de N à Z. 

Retour vers le présent de N à Z

Faites un tour parmi ces 26 attitudes au cours de ces deux billets et observez lesquelles vous correspondent. Puis, notez-les pour vous-mêmes. Et faites en sorte qu’elles deviennent une clé de retour vers le présent et non plus une source de dispersion ou d’attachement trop fort.

Négativité

Personne ne croit qu’il est négatif ou qu’il peut avoir des attitudes négatives. Et pourtant! Imaginez le Yin et le Yang, vous voyez ce principe où il n’y a pas de séparation nette entre l’un et l’autre? Eh bien nous, c’est pareil. Car nous avons au moins autant d’attitudes négatives que positives. Alors servons-nous en comme d’une clé, pour être présent et laisser passer la négativité.

Orgueil

Nous pâtissons beaucoup de trop d’orgueil et de son corollaire, la jalousie. Car oui, la jalousie envers celui qui réussit mieux que nous, ou qui a plus de… que nous. Alors, chaque fois que nous voyons poindre un soupçon d’orgueil dans notre comportement ou nos pensées, opérons un retour vers le présent.

Paresse

Autrement dit: « je n’ai pas envie… », « tant pis », « laissons cela »… Ainsi, la paresse laisse passer des possibilités, des opportunités. De retour vers le présent, il suffit d’agir tranquillement, à son rythme, simplement et d’aimer ce qu’on fait.

Qu’en dira-t’on?

Quelle image je donne de moi? Quelle image ai-je envie de donner? Et qu’est-ce que je suis prêt à faire pour atteindre cette image idéale? A ce moment, est-ce que je me rends compte des tensions que cela m’occasionne?

Rigidité

A quoi est-ce que je peux voir ma rigidité? Par exemple, être à l’heure, une gestion du temps rigoureuse, ne pas déroger à ses principes ou ses habitudes etc. Et si je mettais un peu de souplesse dans mon moteur?

« Soleil noir »

Appelons « Soleil noir » une attirance pour un objet qui, potentiellement peut nous détruire ou nous faire du mal. Pour certains, cet « objet », c’est l’addiction au jeu, à l’alcool, aux drogues, au sucre… Mais c’est aussi l’attirance pour ce qui nous fait apparemment du bien sur le moment, et du mal à petit feu. Comme une relation délétère, par exemple.

« Trains » de pensées involontaires

Notre mental produit en permanence des images. Ainsi, ce sont des rêveries éveillées, des pensées de toutes sortes, des considérations, des commentaires sur ce que nous faisons…Et ces images vont et viennent, comme des trains dans une gare. Or, si nous montons dans le train, il nous emmène très loin d’ici. Mais si nous le laissons passer sa route, nous restons au présent, ici et maintenant.

Unique

Se croire unique… tellement différent des autres et parfois tellement incompris. Car se croire unique c’est se différencier et cela nourrit en nous le sentiment d’exister. Et nous nous y accrochons très fort, trop fort. Ainsi cet attachement à notre particularité est source de difficultés, notamment avec autrui. De part cet attachement à notre particularité, nous risquons de nous isoler.

Vérité

Chacun détient sa vérité, et nous ne sommes pas prêts à la lâcher. Et cela  occasionne des discussions parfois très vives entre convives. Qui a raison et qui a tort? Peu importe. Mais chaque fois que je me surprends à défendre mon point de vue, comme étant la vérité, j’opère un retour vers le présent.

WAOUH!

Chaque fois que je recherche l’effet WAOUH! pour briller ou avoir l’air intéressant auprès des autres, je m’éloigne de moi-même pour rechercher la reconnaissance. Or vivre l’instant présent n’est possible qu’avec moi-même. Celui qui est présent ne cherche pas à briller. Car il « est » , tout simplement et cela le remplit.

XXL, comme notre Ego

Oh! Oui! Notre Ego connaît la démesure et la disproportion. Car il peut pas d’une extrême langueur à une extrême activité, d’une grande colère à une grande passivité, etc. Même parfois, ou plus souvent, il a une très haute idée de lui-même, il se croit omniscient, le seul qui détient la vérité et le savoir.

Yaka…

Comme notre Ego sait tout, il a tendance à donner son avis et des conseils à autrui. Ainsi, nos petites phrases: « Tu n’as qu’à faire ceci ou cela… », « Je te conseille… », « Tu devrais… », et autre « Y à qu’à ». Alors, dès que je m’en aperçois: je reviens au présent.

Zzzz Zzzz

Zzzz… comme « dormir debout » et agir en pilote automatique. Cela nous arrive la plupart du temps de notre quotidien. Et c’est très différent que de vivre éveillé, avec une attention consciente portée à soi et alentour.

Suivez nous sur Facebook

Mettez en pratique avec Instagram

 

Partagez si vous aimez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *