Réguler ses émotions, 3 attitudes clés

Réguler ses émotions négatives, en bougeant, en détendant ses tensions et en laissant passer les idées noires.

Réguler ses émotions, et surtout les émotions négatives, c’est possible. En effet, les recherches en neurosciences le démontrent régulièrement. Et grâce à Pratique Attentionnelle Active (c), développée par Atlans, nous le pouvons en adoptant ces 3 attitudes clés.

Réguler ses émotions par le mouvement

Comme l’indique le schéma, notre corps est une structure où émotions, sensations et mental sont bien imbriqués. Si nous ne pouvons agir directement sur les émotions négatives qui nous envahissent, nous le pouvons en bougeant. Ainsi, les sensations qui correspondaient aux émotions négatives, comme une tension physique ou une fixité, disparaissent. Il est possible de:

  • Se lever, marcher,
  • Ou modifier sa posture, même l’espace d’une seconde,
  • Croiser, décroiser les bras ou les jambes
  • Aussi: tourner la tête, bouger les bras,
  • S’assoir différemment

 Réguler ses émotions en détendant ses tensions

Une autre attitude clé est de jouer sur les tensions physiques qui accompagnent les émotions négatives. Et de s’appuyer sur nos sens et leur perception. Par la prise de conscience de celles-ci et leur détente, nous allégeons la force de l’émotion:

  • Sentir la crispation dans les épaules et la nuque: les détendre,
  • Puis, respirer en sentant l’air frais à l’entrée et l’air plus chaud à l’expire,
  • Aussi: relâcher la mâchoire, défroncer les sourcils,
  • Egalement: détendre les muscles du visage
  • Ouvrir tous ses sens: vue, ouïe, toucher, odorat, goût,

Réguler ses émotions en baissant la pression du mental

Souvent, le mental entretient l’émotion par des « ruminations » et autres pensées involontaires. En en prenant conscience, nous pouvons les laisser passer. Comme si nous laissions passer des trains dans lesquels nous ne voulions pas monter.

Ainsi, la Pratique Attentionnelle Active(c), proposée par le cabinet Atlans.eu, nous permet de faire baisser la négativité et l’envahissement de nos émotions.

Et pour aller plus loin, suivez-nous sur Facebook.

La suite de nos billets est sur le blog atlans

Partagez si vous aimez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *