Les sphères de vie: comment aligner nos planètes

Sphères de vieTrès souvent le passé s’installe dans notre présent, et dans toutes nos sphères de vie, avec son accumulation de tensions et d’habitudes devenues inutiles… Et ainsi nous ferme la porte du présent. Nous pouvons voir cela dans toutes les situations où nous sentons une tension, un blocage, une émotion négative… En prenant conscience de nos représentations mentales et des sentiments associés, nous pouvons réaligner nos planètes et ouvrir la porte du présent. Suivez le guide…

Les sphères de vie représentent les environnements dans lesquels nous vivons. Ainsi le travail, la famille, son conjoint, ses amis, ses hobbys… et soi-même au milieu de tout cela. Nous en avons une représentation, mêlée de sensations, de sentiments, d’habitudes et d’images. Ici, l’exercice proposé est d’en dessiner sa représentation, telle qu’on la perçoit, spontanément. Puis, d’observer ce qu’on ressent en la voyant devant soi. Enfin, de dessiner une deuxième représentation, avec laquelle nous nous sentons mieux.

Nos sphères de vie actuelles

Comment procéder? Je vais prendre un moment où je ne serai pas dérangé. Si 30mn suffiront largement, on peut prévoir 45mn de façon à faire l’exercice vraiment tranquillement. Donc, je prends une feuille de papier et un crayon, voire des crayons de couleurs. Et je vais dessiner mes sphères de vie. Je peux tout représenter sous forme de ronds. Car c’est une base simple. Mais je peux choisir d’autres formes comme: des nuages, coeurs, étoiles, personnages simples … Ainsi, je suis prêt et je représente:

  • La terre et le ciel. De la manière que je veux: un trait, un arrondi, un symbole…
  • Ma personne,
  • Puis mon couple, mes enfants,
  • Ma famille: fratrie, aïeuls, parents, ancêtres, cousins, belle famille, famille éloignée… (selon que ces personnes sont présentes dans ma vie)
  • Le travail, les collègues, ou un en particulier, le réseau professionnel…
  • Mes amis et relations,
  • Mais aussi mes hobbys,
  • Si besoin, une situation particulière qui me touche: maladie, accident…
  • Ou aussi quelque chose ou quelqu’un qui est présent dans ma vie et qui n’est pas cité ici.

Surtout, faire simple: toute cette liste n’est pas obligatoire. Ce qui importe c’est de faire figurer ce qui est présent dans ma vie, que ce soit positif ou négatif.

Après avoir réalisé cette représentation, faire une petite pause. Se lever, faire quelques pas, boire une gorgée d’eau ou se faire un bon thé. Puis revenir.

Nos sphères de vie souhaitées

Je reviens à mon dessin. Là, devant moi sont représentées d’une certaine manière toutes mes sphères de vie. J’observe ce qui se passe en moi: suis-je à l’aise avec cette représentation?

  • Qu’est-ce qui prend trop de place?
  • Et qu’est-ce qui n’en prend pas assez?
  • Puis, qui est trop éloigné de moi? Et qui est trop proche?
  • Qu’est-ce qui est présent et qui pourrait ne pas être là?
  • Qu’est-ce qui n’est pas représenté et qui pourtant devrait l’être?
  • Quelle nouvelle représentation me conviendrait mieux? Sans que cela soit une utopie.

Et je dessine une nouvelle représentation de mes sphères de vie, tout en étant présent à moi-même, mes sensations, mes émotions et en étant le plus détendu possible. Et voilà, une nouvelle représentation de mes sphères de vie devant moi. Alors je valide qu’elle me correspond mieux, qu’elle est positive pour moi, et que je suis à l’aise avec ça.

Quel rapport avec l’instant présent ou la pleine conscience?

Mon passé s’immisce dans mon présent sans que je l’ai invité. C’est ce que je constate avec cet exercice. Car je mets en évidence une représentation de ma vie dans ses différentes sphères, qui ne me convient plus, qui ne me mobilise pas, qui ne me fait pas du bien, qui ne concoure pas à me détendre. En me rapprochant de mes sensations et émotions avec une détente intérieure, ma vision change. Ainsi, même si mes conditions de vie ne changent pas (conditions de travail, personnes, maladie…), c’est mon regard qui change et modifie le filtre que je portait sur le monde.

Nathalie nous l’explique en vidéo:

Suivez-nous sur Facebook

Mettez en pratique avec Instagram 

Partagez si vous aimez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *